Comment ça marche ?

Comment ça marche ?

Vous n'avez aucun dépôt à effectuer, SmartCaution remplace votre garantie de loyer. Si vous avez déjà un dépôt bancaire bloqué pour votre garantie de loyer, nous vous offrons la possiblité de le récupérer. Vous pourrez utiliser votre argent librement, développer votre activité professionnelle, réaliser d'autres investissements. Nous nous engageons à garantir les dettes que vous pourriez contracter à l'égard de votre bailleur, dans les limites indiquées sur votre certificat de garantie.

Qui peut souscrire ?

SmartCaution garantit les professions libérales, fiduciaires, avocats, architectes, professionnels de la santé, etc. Chaque dossier fait l'objet d'une étude attentive et personnalisée et SmartCaution garde la possibilité d'accepter ou de refuser tout demande de cautionnement sans justification.

Vos avantages

Vous signez un nouveau bail ? Gardez votre argent !

  • La conclusion du nouveau bail devient financièrement plus abordable
  • Vous n’avez plus à bloquer une importante somme d’argent
  • Vos liquidités restent disponibles pour d’autres projets
  • Vous n’avez plus à jongler entre l’ancienne garantie de loyer qui est encore bloquée et la nouvelle qu’il faut immédiatement débourser.

Vous avez déjà bloqué votre garantie de loyer ? Récupérez-la !

  • Vous pouvez récupérer l’argent bloqué en souscrivant à la garantie de loyer SmartCaution.
Combien ça coûte ?

La cotisation varie de 5% à 10% du montant de la garantie de loyer. Chaque dossier étant étudié individuellement, le montant est calculé en fonction de nombreux critères objectifs, tels que les finances de l'entreprise, l'année de création, la forme juridique, etc. Le montant de la cotisation sera indiqué sur le document "demande de cautionnement" envoyé par SmartCaution au locataire après étude du dossier.

Le paiement

La première cotisation, appelée cotisation d'inscription, doit être payée à la conclusion du contrat de cautionnement et couvre le locataire jusqu'au 31 décembre de l'année en cours. Chaque année suivante, le locataire devra s'acquitter d'une cotisation annuelle due pour l'année civile entière. Cette cotisation devra être payée par avance, avant le 1er janvier de l'année concernée.

Top